Les 24 heures de la Nouvelle

C’était ce weekend.
Deux copains relancent l’aventure tous les ans. On tire au sort une contrainte, et c’est parti pour faire le tour du cadran en écrivant un texte court. L’an dernier, j’avais passé mon tour. Cette année, vu mon emploi du temps, j’ai bien failli déclarer forfait avant même que le défi commence, et puis… Bon, j’avais deux heures devant moi, du chocolat et du thé, alors j’ai fini par gribouiller quelque chose.
La contrainte de cette année :

“Un animal, sous quelque forme que ce soit, doit jouer un rôle au moins mineur dans la nouvelle.”

Du coup, les gastéropodes m’ont paru appropriés pour… des raisons tout à fait personnelles qui me poussent à dévorer leur version pralinée à Noël. Et puis il y a cette iconographie bizarroïde aux origines obscures qui ne cesse de me fasciner.

Il parait que les scientifiques ont émis pas mal d’hypothèses sur la question. Je parie sur celle que les moines copistes aimaient bien se faire des blagues, mais après tout les autres théories semblent tout aussi valables.
Quoi qu’il en soit, les nouvelles issues de ce challenge sont toutes rassemblées sur ce site.
Sinon, je n’ai pas eu le temps de recopier à la fin de ma nouvelle la recette des escargots au court-bouillon, alors pour les amateurs… la voici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.