DMV #14 : Ricochet, la mine d’or en littérature jeunesse

No Comments

Pour ce nouveau DMV, j’ai décidé de faire un article sur un portail dont je ne perds jamais une occasion de vanter les mérites : Ricochet.

Accueil-Ricochet-Mozilla-Firefox

Je suis certaine que pas mal d’entre vous en ont déjà entendu parlé.
Quand on fait une recherche en littérature jeunesse francophone, Ricochet est un INCONTOURNABLE. (oui, en majuscules et en gras :p )
Le portail est développé par l’Institut suisse Jeunesse et médias, et son point fort à mon sens, c’est son moteur de recherche avancée qui vous permet de trouver, dans une base riche de plus de 60 000 titres, le ou les ouvrages jeunesse qui vous intéressent.

2018-11-18 11_31_03-Livres _ Ricochet
Grâce à lui, vous pouvez filtrer par support (ils appellent ça « genre », mais pour moi ça prête à confusion, surtout en imaginaire), collection, éditeur, auteur/illustrateur, date de publication, mais aussi (et c’est très puissant) par âge cible, mots-clés présents dans les résumés/avis de lecture et même thèmes.

Le champ thèmes est un champ indexé (c’est à dire que vous avez un certain nombre de thèmes à l’intitulé normalisé qui vous est proposé), mais il est tout de même très complet et aide vraiment à affiner la recherche.

Vous pouvez aussi filtrer sur des critères tels que :

  • Est-ce que l’ouvrage a reçu un prix littéraire ?
  • Est-ce que l’ouvrage a été sélectionné par les rédacteurs de Ricochet ?
  • Est-ce que la fiche de l’ouvrage comprend un avis de lecture ?

En effet, l’autre grande force de Ricochet, ce sont ses avis de lecture, qui permettent à mon sens d’avoir un aperçu plus approfondi des œuvres pour vous aider à faire votre choix, quelle que soit la raison pour laquelle vous utilisez le moteur.

  • Vous êtes parent/proche et vous souhaitez offrir un ouvrage jeunesse pour un enfant/adolescent de votre entourage ?
  • Vous êtes enseignant/animateur/éducateur et vous avez besoin d’un ouvrage jeunesse comme base de construction d’une séquence pédagogique ?
  • Vous êtes auteur, et vous voulez connaître ce qui se fait sur une certaine thématique ? Ce qui a été publié par tel ou tel éditeur ? Ce qui est plébiscité ? Ou bien vous souhaitez vous documenter sur un âge-cible précis ?

Ricochet sera un excellent point de départ pour vos recherches exploratoires.

A noter qu’à côté de cela, le portail est une mine d’or informationnelle sur les éditeurs (plus de 1800 notices), les auteurs/illustrateurs (plus de 15000 répertoriés) pour la jeunesse. Il y a même une base de données des « prix littéraires » jeunesse (où vous pouvez filtrer par pays), avec des fiches qui rassemblent notamment les noms des lauréats de chaque année.

2018-11-18 12_17_17-Les Pépites du Salon de Montreuil _ Ricochet

Mais Ricochet, c’est aussi un site d’actualités et d’interviews autour de la littérature jeunesse francophone. Si je trouve un peu bizarre le classement de leurs résultats de recherche sur la page dédiée (les actualités ne sont pas rangées par ordre anté-chronologique, du coup vous avez les actus les plus anciennes qui apparaissent en premier sur la page EDIT du 21/11/2018 : après discussion avec l’un des super-héros responsables du site, il s’est avéré que c’était un bug ! Les actus les plus récentes sont bien en premier sur la page 🙂 ), l’idéal est tout de même de s’abonner à la newsletter afin de recevoir les infos directement sur sa boite mail.

Le petit + de ce DMV : la possibilité de se créer une bibliographie (un panier de notices que vous aurez préalablement sélectionnées), histoire de l’imprimer une fois votre recherche terminée… et de filer avec en librairie 🙂

[FVJ] 3 mois d’écriture, 50% d’atteints, et des questions à la pelle

N’étant pas une fan des recherches pendant l’écriture du premier jet, il m’arrive pourtant d’en effectuer quelques-unes, ne serait-ce que pour débloquer une situation, trouver de meilleures alternatives à l’action.
Depuis quelques jours, j’ai enfin dépassé les 50% du premier jet (grosso modo, bien sûr, je ne suis jamais certaine du volume exact), avec une bon débit moyen compte tenu de mon rythme habituel (bientôt 550k signes en 3 mois, je suis plutôt satisfaite vu que j’avais fait moins en 7 mois l’an dernier 😀 dire que je pensais avoir atteint la fin du roman à ce volume-là. L’illusion des débutants, hein :P)
Parmi les questions qui ont demandé de courtes recherches, en vrac (attention, euh… spoilers ?) :
– À quelle vitesse une montgolfière s’écrase-t-elle sans (trop) blesser ses occupants ?
– Quelles sont les règles du Backgammon ?
– Est-ce que ce sont les cartes Chance du Monopoly qui peuvent envoyer le joueur sur une autre case ?
– À quoi ressemble l’architecture d’un galion ?
– Pourquoi appelle-t-on les « Fous » ainsi, aux Echecs ?
– A-t-il existé par le passé des châteaux/cités avec des douves successives ?
– Comment s’organisaient certaines batailles rangées du XVIIe / XVIIIe ?
– Quelles étaient les armes et armures de prédilection de cette même époque ?
– Quel cri fait un Chocobo (sisi, je vous jure) ?


Des jeux, des batailles, des ballons et des galions. Vous êtes prévenus 🙂
En attendant, je repars au combat !